MA DÉMARCHE

La peinture comme une initiation à un monde mystérieux et magique.

Celui des masques omniprésents depuis des millénaires dans toutes les civilisations.

Celui des masques qui dissimulent, dévoilent, métamorphosent, protègent, effraient, apaisent, inspirent, fascinent, illuminent, libèrent, troublent, inquiètent. 

Celui du visible, de l’invisible, des couleurs, des codes et des signes. 

Celui des masques qui parlent aussi…

Ce travail est le symbole de mon métissage culturel. Depuis dix ans, mes mains parcourent la toile comme emportées par le souffle des ancêtres.

 

MA TECHNIQUE

Peintures sur toiles ( huile et acrylique)

Un soir, j’ai saisi une feuille et des pastels.
Ma main a dessiné au hasard des formes sans savoir où l’aventure créative la mènerait.

Le résultat ? Un masque fascinant et étrange. Depuis une dizaine d’années, je peins.
Bien que  fréquentant sporadiquement des ateliers de peintures,  je me définis comme une autodidacte.
Je peins des masques. Réels ou imaginés, leurs empreintes proviennent  d’Afrique, d’Amérique du Sud, d’Europe, d’Asie, etc.  
Je peins à l’huile même si, ça et là, l’acrylique s’invite en mode mineur.
Ma peinture est sculpture.
Ma peinture est une rencontre de couleurs qui s’épousent selon l’émotion du moment, donnent naissance à des myriades d’énergies chromatiques ou dialoguent en noir et blanc.
Ma peinture utilise ce que le hasard met place sous ma main : couteau, peigne, mouchoir en papier, tissu, doigt, pinceau, bois.
Ma peinture est liberté.